Un Voyage à Mequinenza, la Capitale du silure !

 Un Voyage à Mequinenza, la capitale du silure !

Depuis que je pêche le silure, j’ai toujours entendu parler de Mequinenza pour ses poissons records, cette ville mythique ou tous les grands de la pêche y ont pu pêcher !

Avec des amis, un besoin de vacances imminent nous avons voulu nous aussi tenter notre chance dans ce lieu mythique !

Effectivement, vu la surface, l’étendu d’eau que l’on peut trouver aux abords de Mequinenza, un guidage était nécéssaire !

Aux vues des résultats de l’année, nous avons opté pour un guidage chez Organisation Chasse et Pêche avec Yvan Vidal.

Sachant que nous partions de Metz, une longue route nous attendais avec à peu de chose près 12h de voiture. C’est de la que Gérôme, Eric et moi nous nous retrouvons le vendredi à 21h pour préparer la voiture et direction Mequinenza !

Il faut savoir que la spécialité de notre guide, étant la pêche au pellets, permettrait par la suite, d’essayer de la développé par chez nous afin de se diversifier en fonction des saisons !

Une pêche d’avenir d’après beaucoup de monde !

Après 12h de route, nous arrivons enfin à Méquinenza, une petite ville, qui était en fête  à cette période, un village vivant de la pêche ! Nous arrivons à déceler dans ce petit village le petit magasin de pêche de David qui est effectivement très bien rempli pour toutes les pêches et possède une collection de casquettes impressionnantes !

 

Les premiers contacts sont pris avec les groupes précèdents lors de notre déjeuner à l’Ebro Bar, ou l’on mange bien, nous fêtons bien entendu notre arrivée et prenons les infos de la Team carpe Fanatik  54 rencontré sur place et leurs magnifique poisson de 248cm pris par Sandra .

 

Nous rencontrons alors les parents de Yvan, très sympathiques qui nous invitent à patienter avant l’arrivée de notre guide.

Après quelques heures d’attentes, à visiter la ville de Méquinenza,  nous rejoignons Yvan sur le campement sur la berge du lac de barrage. Bien entendu , un accueil au top, avec la rencontre de Célian, Cédric et Adrien sur le campement, qui nous donnent la chance de voir 3 départs en moins d’une heure, dont 1 loupé, un Silure de 150 et 208 cm !

Nous étions fin prêt à démarrer le lendemain, mais d’abord il faut festoyer autour d’un bon repas et de belles anectodes de pêcheurs !

Le lendemain matin, nous prenons place sur le  » ponton « , pour la semaine entière, une semaine en immersions quasi-totale sur l’eau ! Il faut en vouloir !

Nous prenons nos marques très rapidement, et Gilles nous explique le type de pêche que nous allons pratiquer ainsi que le matériel que nous allons devoir nous exercés à manipuler, étant pro spinning pour les grosses pêches, le Trolling offre de nombreux avantages mais aussi des inconvénients que nous ne connaissons pas !

Le Trolling, moulinet à tambour tournant plus communément appeler ,recèle de nombreux avantages tels que la
capacité de tresse sur le tambour, un frein plus puissant sur certains modèle mais surtout indestructible !

Effectivement, et malheureusement le spinning ne dispose pas de ces avantages mais en contre parti recèle d’une capacité plus élevé en récupération.

Etant un point essentiel concernant un ferrage appuyé à longue distance !

(tâches d’huiles qui remonte à la surface)

Yvan a pu nous montrer effectivement que nous n’étions seulement pas habitué, et je peux vous assuré que les ferrages appuyés sont appuyés avec lui !

Nous posons les cannes à l’eau, 4 cannes pêchant avec different appats, permettant d’offrir toutes les chances de réussite possible !

La pêche au pellets ou autres n’est pas simplement qu’une technique basique. Tous comme la pêche à la carpe, nous avons la possibilité aujourd’hui avec les commerces et toutes les marques de pêches d’avoir en notre possession, different type de Pellets, différents diamètres, des huiles, des additifs, des attractants, des traçants et j’en passe !!!

Une multitude de choix offrant une possibilité de plaire aux glanes ! Là est tout la complexités de la pêche aux pellets, c’est qu’il faut connaître aux maximum les effets positifs et négatifs de ces composants, permettant une belle pêche.

Effectivement tout ça et théorique ! Il ne me reste plus qu’à essayer ça par chez moi 😀

Lors de notre voyage, nous avons pu toucher des silures et des carpes sur l’amorçage à long terme.

Suivant les conditions météorologique, les carpes ou silures mordaient plus ou moins bien, un facteur à ne pas rater ! Nous avons pu réaliser une pêche plutôt bonne étant donné les conditions défavorables en début de partie de pêche, les équipes installées n’ont pas fait mouche non plus, les statistiques de poissons sortis étant faible.

Yvan a sorti son épingle du jeux à l’aide de ses connaissances permettant de réaliser au fil des jours de plus en plus de touches, et de faire rentrer de beaux poissons sur le coup. Beaux poissons étant des poissons de plus de 2 mètres.

Sur 5 jours nous avons pu enregistrer  19départs pour 9 poissons sortis

5 décroches

2  casses dû à l’environnement

3  loupés au ferrage

Cela nous fait une moyenne de 3 et 4 départs par jours.Nous avons été mauvais sur le pourcentage de réussite ! Ceci dit nous sortons 3 carpes, 6 silures.

Sachant que le cumule des casses et des décroches étant de très très jolies poissons !

Tout de même 2 poissons au delà de la barre des 2,30 !

Surtout félicitation à Gérôme pour son nouveau record qui impose à 244 cm !

Personnellement je suis entièrement satisfait de mes vacances, même si effectivement je n’ai pas eu la chance de monter un boeuf sur notre campement ! L’apprentissage et le partage d’une nouvelle technique de pêche me permettra en étant certain de sortir d’autres géants de nos eaux en Moselle ! Ce ne sera que parti remise en Avril prochain !

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à Yvan et Gilles Vidal ! A bientôt les copains !

Merci pour ce petit tour de  Rangers Gilles ! Un bateau de toute merveille !

 

Rimbert Paul

Facebook Comments

2 Commentaires

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*