Transport des vifs à silure

Déjà que le fait de réaliser une pêche de vif de belle taille et de plus en plus dur, avec ces chaleurs estivales, les transporter est de plus en plus dur si nous ne sommes pas équipé !

Beaucoup de monde sous estime les points suivants:

-avoir un vivier parfaitement équilibré et frais

-un transport dans de bonnes conditions

Pourquoi ? Pour la simple raison que si les esches sont transportés dans de mauvaises conditions et que par la même occasion il n’était pas en pleine forme, cela peut se traduire à une mortalité élevée ou bien des esches peut productif !

Aujourd’hui nous allons parler du transport simplement, je ferais un poste prochainement sur le vivier en lui même 😉

Réalisation d’un vivier mobile de court terme:

Liste du matériel:

Bidon alimentaire de gros gabarit type 80l  (Env 20 Eur)

Bulleur schego 12V 250L/H (Env 60Eur)

Pompe de cale 12V (Env 13Eur)

Tuyaux souple, diffuseur et petit matériel

Pour une somme d’environ 100 Euro.

Le but du jeu est d’avoir un apport d’oxygène conséquent par le bulleur, qui permet d’être branché sur une prise allume cigare, un brassage de l’eau, ainsi qu’un cycle de courant lors du transport !

 

Le bidon alimentaire que l’on peut trouver dans tous commerce permettra d’avoir quelque chose de robuste et sain. La taille correspondra aux vifs que vous transporterez, un bidon de 30L pour des barbeaux de 70 cm ne permettra pas de les conserver sur des voyages de 15minutes et plus…

C’est très simple, il ne suffit que de percer quelques trou et d’assembler tous cela !

Bon alors commençons par le commencement !

Il suffit déjà de mettre en place une boite de dérivation à l’aide d’un écrou et boulon, un support de tuyau cuivre pour le bec verseur et de réalisé 2 trou à proximité.( l’un pour passer le tuyau du bulleux et l’autre pour passer l’arrivée de l’électricité à la pompe)

Fixer la pompe à l’aide de silicone (cela permettra d’éviter la remonter de la pompe à la surface)

Lorsque vous faites les trous pour passer les tubes et câblages veillez bien à les réaliser bien au dessus du niveau d’eau maximum.

 

Le tuyaux de la pompe doit être replié afin d’avoir un jet plus puissant dut à la perte de diamètre de passage, ainsi que de retombé afin de créer un effet oxygénant par la même occasion 😉

N’oubliez pas de bien isoler tous câblages par gaine thermo-rétractable !

Au bout de la prise, démonter un adaptateur usb/ 12V et l’adapter sur l’arrivée de la boite de dérivation, cela permettra de mettre en route lors de trajet sans avoir besoin de batterie 😉

Si avec cela ça ne tient pas, ce n’est plus de la faute du vivier !

Pour info je tiens des brèmes de 1kg pendant 2H40 de trajet sans avoir à changer l’eau 😉

 

A plus les copains 😉

 

Facebook Comments

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*